Catégories
Non classé

Avantages et inconvénients des produits alimentaires jetables

Les produits jetables sont largement utilisés dans divers domaines, tels que la restauration, l’hôtellerie et la santé. Il existe de nombreux types d’objets jetables, mais tout le monde n’est pas d’accord pour dire que leur utilisation est toujours appropriée. Dans cet article, nous souhaitons approfondir cette question, tout d’abord en comprenant mieux ce que l’on entend par usage unique, avec quelques exemples pratiques, puis en analysant les avantages et les inconvénients de leur utilisation.

Jetable : signification

Par usage unique, nous entendons un objet conçu pour être utilisé une seule fois, puis jeté dans les déchets. La principale raison d’utiliser des produits jetables est hygiénique : en effet, la possibilité d’utiliser un objet une seule fois réduit, et dans certains cas élimine complètement, la possibilité de contamination par des germes et des bactéries et donc contracter une infection. Ce n’est pas un hasard s’il existe dans le secteur de la santé de nombreux produits jetables : seringues, blouses, gants, masques ne sont que quelques exemples. Les produits jetables sont également largement utilisés dans le secteur de la restauration : dans ce cas, la raison est à la fois hygiénique et pratique, comme nous le verrons plus loin en analysant les principaux avantages.

Produits jetables pour la restauration : quelques exemples

En entrant dans le détail des produits jetables pour l’alimentation, on trouve de nombreux objets d’usage quotidien, utilisés aussi bien dans la restauration que dans le secteur ménager. En particulier, ceux qui proposent un service de restauration ne peuvent s’empêcher d’utiliser des produits qui peuvent être jetés une fois utilisés : cela garantit plus de praticités et d’économies. Voici quelques exemples d’articles jetables largement utilisés dans le secteur alimentaire, dont beaucoup sont déjà présents dans nos maisons :

Sacs de congélation

Plateaux en aluminium

Film transparent pour la nourriture

Conteneurs pour animaux de compagnie

Nappe jetable

Tasses et assiettes en plastique ou bouchon bouteille 

Avantages et inconvénients des articles jetables

Les articles jetables font largement partie de notre vie quotidienne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, et ont toujours été considérés comme un secteur innovant et fonctionnel pour la croissance économique du pays. Pendant longtemps, les serviettes, les couches et les sacs en plastique ont été considérés comme vraiment une excellente invention, ce qui a amélioré la qualité de notre vie.

Cependant, ces dernières années, toute une série de considérations négatives sont également apparues concernant l’abus de certains matériaux jetables, en particulier ceux qui ne peuvent pas être recyclés, qui ont accru la pollution de l’environnement, notamment au détriment des espèces marines telles que les dauphins et les tortues. Le sujet est long et complexe et mérite une étude distincte : nous souhaitons ici nous limiter à vous fournir une liste courte et complète des principaux avantages et inconvénients de l’utilisation de produits jetables, afin de vous permettre de faire un choix plus éclairé.

Avantages

Praticité : il ne fait aucun doute qu’il est beaucoup plus pratique d’utiliser un objet puis de le jeter, plutôt que d’avoir à le laver, le sécher et le réutiliser à nouveau. Ceci est d’autant plus vrai dans les contextes de l’hôtellerie et de la restauration, où la possibilité d’utiliser des produits jetables a considérablement accéléré les processus de travail.

Hygiène. Nous avons déjà mentionné que les produits jetables sont sans aucun doute plus hygiéniques que les réutilisables, car c’est des objets stériles et n’entrent en contact avec aucune autre substance que celle pour laquelle ils ne sont utilisés qu’une seule fois. Cela limite la prolifération des germes et des bactéries et assure une plus grande propreté, éléments très importants dans les secteurs de la santé et de l’hôtellerie.

Des économies. Il ne fait aucun doute que les produits jetables coûtent moins cher que les réutilisables, ils encouragent donc des achats plus fréquents. En réalité, ce n’est qu’un avantage apparent, car à long terme la dépense est beaucoup plus élevée, précisément parce qu’elle se répète dans le temps.

Une économie qui tourne. La production constante de produits jetables fait tourner l’économie, assurant des emplois sûrs dans les usines qui doivent produire ces articles en continu et en permanence, pour approvisionner le marché.

Inconvénients

Le principal problème de ces produits est justement la grande quantité de déchets qui en dérive : le fait de devoir jeter tout ce qui est utilisé une seule fois, il est évident qu’un niveau d’élimination très élevé est produit, que notre pays a du mal à gérer.

La pollution. La plupart des articles jetables ne sont pas recyclables, ils polluent donc l’environnement. C’est pour cette raison que l’Union européenne a interdit l’utilisation du plastique jetable d’ici 2021 : les cotons-tiges, les pailles et les couverts jetables seront interdits et éventuellement remplacés par des produits fabriqués avec des matériaux compostables et recyclables.

Les ressources s’épuisent. Notre planète est à court de ressources pétrolières nécessaires pour produire ces produits à usage unique, si bien que bientôt, nous n’aurons plus assez de disponibilité pour maintenir les niveaux de production actuels.

Catégories
Non classé

CBD pour l’anxiété : Que dois-je savoir ?

La CBD a fait beaucoup parler d’elle ces derniers temps (sans jeu de mots). Il est soudain présent dans les rayons de tous les magasins de produits diététiques et il semble que les producteurs de CBD ne manquent pas de moyens créatifs pour le mélanger à des aliments et des boissons. Selon eux, il peut traiter une liste de problèmes de santé, y compris l’anxiété. Alors, ont-ils raison ? Examinons les preuves de l’efficacité du CBD contre l’anxiété.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est l’abréviation de cannabidiol. C’est l’une des nombreuses substances chimiques que l’on trouve dans les plantes de cannabis sativa, une espèce qui comprend le chanvre et la marijuana. Le tétrahydrocannabinol (THC), autre produit chimique présent dans ces plantes, est responsable du « high » associé à la marijuana.  De nombreux produits de la CBD, mais pas tous, sont extraits des plantes de chanvre. La quantité de THC dans le chanvre tend à être très faible, alors qu’elle peut être beaucoup plus élevée dans les plantes de marijuana. 

Ces dernières années, la CBD a été commercialisée comme traitement pour un certain nombre d’affections médicales, notamment :

  • Cancer
  • La maladie d’Alzheimer
  • La maladie de Parkinson
  • Anxiété
  • Dépression
  • Douleur chronique

Cependant, la FDA n’a approuvé qu’un seul médicament de la CBD, l’Epidiolex, pour le traitement de deux formes graves d’épilepsie : le syndrome de Lennox-Gastaut et le syndrome de Dravet.

La FDA a commencé à sévir contre les producteurs de CBD qui, selon elle, font de fausses déclarations sur leurs produits. Elle a envoyé des lettres à plusieurs entreprises leur demandant de cesser de faire des affirmations non fondées selon lesquelles leurs produits peuvent traiter des maladies comme la maladie d’Alzheimer, le cancer, le sevrage des opioïdes, la douleur chronique et l’anxiété des animaux de compagnie.

La CDB peut-elle soulager l’anxiété ?

Pour l’instant, on ne sait pas très bien comment le CBD traite l’anxiété. Certaines recherches ont montré qu’il pourrait agir en affectant les niveaux de sérotonine dans le cerveau. La sérotonine est une substance chimique présente dans votre corps qui joue un rôle dans votre humeur, votre sommeil, votre digestion et votre comportement. Les recherches suggèrent que les niveaux de sérotonine peuvent aider à traiter l’anxiété et la dépression. Certains médicaments, tels que les antidépresseurs, agissent en régulant le taux de sérotonine.

Que disent les recherches sur la CBD ?

En raison de la popularité croissante du CBD, un certain nombre d’études l’ont examiné en tant que traitement de l’anxiété. 

Une étude de 2011 a montré que le CBD réduisait l’anxiété et l’inconfort lors de la prise de parole en public chez les personnes souffrant de troubles d’anxiété sociale. 

Ces résultats sont généralement positifs, mais il y a quelques éléments à garder à l’esprit. Premièrement, beaucoup de ces études ont des échantillons de petite taille (même celles dont les résultats sont négatifs). Les résultats ne sont donc pas nécessairement représentatifs de la population générale. Deuxièmement, ces études ne se penchent pas sur les effets à long terme de la prise de CBD pour l’anxiété. Cela signifie que nous ne sommes pas sûrs que la prise du médicament au fil du temps réduise systématiquement l’anxiété. Pour acheter des produits CBD contre l’anxiété, rendez-vous sur https://www.laboutiqueenherbe.com/p/cbd-shop-france?rewrite=cbd-shop-France 

Catégories
Non classé

3 missions pouvant être confiées à un opérateur de saisie

Contrairement aux idées reçues, les missions d’un opérateur de saisie ne se limitent pas uniquement à la saisie des différentes données. Outre la rapidité et le sens de l’organisation, un tel prestataire dispose en effet d’autres connaissances et compétences spécifiques pour s’occuper d’autres tâches plus particulières. Voici donc quelques exemples des missions pouvant être confiées à ce spécialiste.

Le traitement des données

Le traitement des données fait bien évidemment partie des missions pouvant être confiées à un operateur de saisie de données. Il s’agit d’un type d’opération qui consiste à soumettre des données brutes à un ensemble de processus. En procédant de la sorte, on obtiendra ainsi des données de meilleure qualité. Celles-ci peuvent par la suite être exploitées par les organismes et les entreprises de tout genre. Il est à préciser que le traitement des diverses informations se fait généralement sur des ordinateurs. Pour ce qui est des formats finaux des données traitées, elles peuvent être sous forme de photos, de vidéos, de graphiques et bien sûr de texte brut, etc. L’opération se fait dans la majorité des cas en quelques étapes clés. Il y a alors la collecte, le prétraitement, la saisie des données, le traitement proprement dit, la sortie et l’interprétation des données et enfin le stockage. Le spécialiste en question ne doit zapper aucune étape pour mener à bien son travail.

La vérification des données

Parce que les données doivent faire preuve d’exactitude, étant donné qu’elles vont être exploitées par des sociétés et des organismes de tout genre, il est essentiel de réaliser une vérification lors de leur traitement. Cette tâche peut de même être confiée à un opérateur de saisie de données. Il faut d’ailleurs savoir qu’il s’agit d’une opération plutôt chronophage. Il est de ce fait plus judicieux de la laisser entre les mains d’un prestataire externe, dont ce professionnel. Pour entrer dans les détails, cette étape consiste à analyser les données saisies dans le but de détecter les éventuelles informations incohérentes, manquantes ou erronées. Cela permet ainsi de s’assurer de leur exactitude et de leur fiabilité. Aussi, on sera plus sûr qu’elles correspondent bel et bien avec la source d’origine. Il est à noter que cette opération est indispensable pour la réussite de tout projet.

Le traitement des candidatures

Aussi surprenant que cela puisse paraître, un opérateur de saisie de données peut très bien également s’occuper du traitement des candidatures auprès d’une entreprise cliente donnée. À un moment donné, notamment dans le cadre d’une campagne de recrutement, il se peut en effet que cette dernière se trouve face à un nombre important de candidatures. Si elle les traite par ses propres moyens, cela pourrait perturber son bon fonctionnement. Autant alors confier la tâche à ce prestataire externe. Celui-ci se chargera surtout de trier et d’organiser les curriculum vitae et les demandes d’emploi déposés par les différents candidats. Il est à noter qu’il s’occupe aussi bien des candidatures déposées sur place que celles envoyées en ligne (via un formulaire de candidature, par email, etc.).

Catégories
Non classé

3 CHANGEMENTS DANS LES RH AVEC L’AVANT DU RGPD

Lorsque vous essayez de comprendre des problèmes aussi importants que celui du RGPD, il peut arriver que vous vous sentiez mal préparé et que vous ayez du mal à trouver des informations précises. Ainsi, au lieu de donner une vue d’ensemble de tout ce qui se cache derrière le RGPD et d’avertir des amendes et des pénalités.

Les données personnelles sont définies par le RGPD comme « toute information identifiée ou identifiable relative à une personne physique ». Cela signifie que tous les enregistrements d’employés dont vous vous occupez sont des données personnelles protégées par la loi.

Sur le lieu de travail, les employeurs sont déjà tenus de veiller à ce que les données personnelles des employés soient respectées et correctement protégées. Le RGPD ne modifie que certaines de ces responsabilités. 

Quels sont les changements ? De quoi l’employeur est-il déjà responsable ?

Les principaux domaines du RGPD qui auront un impact sur les ressources humaines .
Les domaines du RGPD qui auront un impact sur les ressources humaines sont les suivants:

Consentement
Droits de données
Les rapports de violation
Explorent chacun de ces domaines pour voir à quel point, ils seront différents pour la RH une fois le RGPD arrivé.

Obtenez le consentement pour traiter les données des employés

Lorsque vous souhaitez faire quelque chose avec les données personnelles d’une personne, vous devez obtenir son consentement. Avec le RGPD, les règles d’obtention de ce consentement changeront. Auparavant, le consentement pouvait être obtenu en écrivant une clause de consentement spécifique pour traiter les données dans un contrat. Mais selon le RGPD, le consentement doit être « donné librement, spécifique, informé et clairement indiqué ».

La bonne nouvelle pour les ressources humaines est que cela ne s’applique pas nécessairement aux données des employés comme le logiciel entretiens annuels , car il y aurait une obligation légale de traiter ces dernières.

Cela dit, il est important de garder à l’esprit que les données des employés stockées ou traitées pour des raisons allant au-delà des obligations légales relatives à l’entreprise, nécessitent toujours le nouveau consentement plus explicite prévu par le RGPD.

Nouveaux droits pour les employés en tant que parties prenantes

Les employés auront plus de droits sur ce dont il advient de leurs données personnelles. Vous pouvez décomposer ces droits en un résumé utile en cinq points:

Le droit à l’information: clarté envers les employés sur l’utilisation correcte des données personnelles;
Le droit d’accès: les demandes d’accès continueront d’exister, mais avec des règles différentes. Nous verrons cela plus en détail dans la section suivante de cet article;
Le droit à la rectification des données: si les données des employés sont incorrectes ou si des données clé sont manquantes, l’employé peut demander qu’elles soient corrigées;
Le droit à l’oubli: cela ne s’applique aux données des employés que dans certaines circonstances, telles que le non-respect de la réputation personnelle;
Le droit à la portabilité des données: c’est une nouveauté absolue introduite par le RGPD. Les salariés peuvent désormais obtenir, dans des situations spécifiques, leurs données personnelles et les réutiliser à leurs propres fins, via différents services.

Rapport de violation

Toute personne impliquée dans le traitement des données personnelles au sein de son organisation doit désormais suivre une nouvelle procédure de signalement des violations. Cela affecte également les ressources humaines, bien sûr.

En cas de violation de données personnelles, le RGPD oblige l’utilisateur à informer le Commissaire à l’information dans les 72 heures, si possible. Si cela n’est pas possible, une justification expliquant pourquoi cela n’a pas été possible doit également être fournie.

Une violation de données personnelles peut aller d’un ordinateur portable perdu à un e-mail envoyé à la mauvaise adresse. Cependant, ces types d’erreurs ne seront pas toujours classés comme une violation de données personnelles – pensez, par exemple, si vous perdez un ordinateur portable qui stocke les dossiers d’employés non chiffrés.

Catégories
Non classé

Choix et utilisation d’un profilé alu LED

Le profilé alu LED est un accessoire presque indispensable pour installer et poser un ruban LED. La fixation de la bande LED n’est pas l’unique fonctionnalité d’un tel accessoire. Il peut être utile pour dissiper la chaleur que le ruban LED émet pour prolonger sa durée de vie. Il existe plusieurs modèles de profilé alu LED qui peuvent apporter une touche esthétique, design et contemporaine pour les intégrations de la bande LED. Chaque modèle dispose plusieurs déclinaisons de couleurs qui vont permettre d’intégrer en toute discrétion les installations lumineuses. Il existe également des diffuseurs qui se fixent sur le profilé devant les LED qui servent de protection au ruban LED et qui travaillent sur la diffusion de la lumière. Le profilé LED (plus d’infos ici : https://www.boulevard-des-leds.fr/37-profiles-aluminium-pour-ruban-led) est en aluminium pour être facile à couper et à adapter à tel ou tel projet.

Le profilé alu LED à encastrer

D’après son nom, ce profilé alu LED s’insère dans n’importe quel type de surface. Suivant ses dimensions, il suffit qu’une rainure soit faite pour que le profilé puisse s’intégrer correctement dans son emplacement. Ce type de profilé alu LED est surtout utilisé pour mettre en lumière un mur, un sol ou un plafond. Il faut juste qu’il garde une surface plane. Ce modèle existe en plusieurs hauteurs. La profondeur de la rainure dépend de celui-ci, elle peut être faible ou élevée. Par exemple, un profilé alu LED encastrable avec plus de profondeur permet de s’amuser sur les rendus lumineux d’une installation.

Le profilé alu LED à installer en saillie

Le profilé alu LED en saillie est un grand classique qui se pose sur une surface comme un mur, un plafond, un sol ou encore un mobilier. Pour le fixer, il faut des vis, de la colle ou l’utilisation de clips de fixation nécessaires. Ce modèle est disponible sous diverses largeurs pour pouvoir s’adapter à n’importe quel ruban LED qui existe. Utiliser par exemple un diffuseur opaque et un ruban avec plusieurs LED offre à ce profilé alu LED un effet de bandeaux lumineux.

Le profilé alu LED pour angle

Comme son nom l’indique, ce type de profilé alu LED permet l’habillement des angles d’un intérieur. Il peut tout à fait s’intégrer entre un plafond et un mur ou entre deux bouts de mur. Il en est de même avec un sol et un mur ou n’importe quel coin qu’il est nécessaire de mettre en lumière. Ce type de profilé existe sous plusieurs variantes. Il y en a avec un angle de 45° et un autre avec un angle à 30° ou à 60° qui permet d’incliner la lumière. Le choix de l’angle dépend du rendu lumineux voulu.

Le profilé alu LED pour corniche

Ce type de profilé alu LED fait office de corniche lumineuse étant donné que la plupart des gens ne disposent pas toujours d’un tel accessoire au niveau du plafond. Pour l’utiliser, il suffit de le visser sur un mur à quelques centimètres de ce dernier. L’orientation de la bande LED va faire diriger la lumière vers le haut pour obtenir un éclairage indirect et donner une atmosphère lumineuse au plafond en rendant ainsi une pièce plus sublime.

Catégories
Non classé

Astuces pour réussir ses cours en ligne

Suivre une formation en présentielle et suivre une formation en ligne sont deux choses très différentes. Une formation en présentielle s’effectue dans un centre de formation ou dans un établissement scolaire et elle est dispensée par des professeurs de l’Education Nationale à des horaires fixes.

Une formation en ligne, en revanche, est une formation qui se fait via internet. Elle consiste à apprendre des cours à distance. Ce qui signifie qu’elle vous offre beaucoup plus de flexibilité et de praticité.

Mais ces avantages peuvent très vite se transformer en inconvénients si vous n’adoptez pas de meilleures stratégies d’apprentissage. D’où l’intérêt de vous présenter dans ce post quelques astuces pour réussir vos cours en ligne.

Aménagez un coin bureau chez vous

Pour commencer, il faut tout d’abord que vous aménagiez un coin bureau chez vous. Cet espace sera dédié spécialement à vos séances d’apprentissage. Donc, il doit être composé d’une table et d’une chaise confortable et aussi de tous les matériels dont vous avez besoin pour étudier : un ordinateur avec une connexion internet, un cahier, des stylos, etc.

Si vous voulez, vous pouvez aussi ajouter quelques objets de décoration pour booster votre motivation et pour favoriser la mémorisation.

Prévoyez 3 ou 4 heures par jour pour étudier

La seconde astuce concerne vos horaires de travail. Il est vrai que les cours en ligne gratuits vous laissent libre de créer votre propre emploi du temps, mais cela ne veut pas dire que vous devez négliger vos cours et attendre les dernières heures avant les examens pour apprendre.

Vous devez prévoir 3 ou 4 heures par jour pour étudier et vous devez les respecter, si vous souhaitez progresser de manière efficace et atteindre votre objectif final.

Restez actif

Pour terminer, il faut que vous restiez actif. Ne pensez surtout pas que la formation en ligne est de type solitaire. Vous pouvez apprendre vos cours avec d’autres apprenants, partager vos leçons à vos proches et poser des questions à vos encadreurs. Mis à part cela, vous pouvez aussi rejoindre votre communauté en ligne.

Catégories
Non classé

Les choses à connaitre avant l’usage d’un gel hydro alcoolique

La popularité des solutions et gels hydro alcoolique n’est plus à faire actuellement. En effet, depuis l’épidémie il est possible de constater que ces produits sont efficaces pour se nettoyer les mains en absence d’eau et de savon à portée de main. 

La composition d’un gel hydro alcoolique

Il faut savoir qu’un gel hydro alcoolique à l’exemple de Kleengel est un produit biocide enregistré à l’ANSES, Agence Nationale Sécurité Sanitaire Alimentaire Nationale. De ce fait, il répond aux normes européennes de fabrication de gel. Pour ce qui est de la composition à proprement parler d’un gel hydro alcoolique il est question notamment d’alcool, d’émollient, ainsi que d’antiseptique dans certains cas. Pourquoi de l’alcool ? Parce que ce dernier est un actif à action rapide non seulement sur les champignons, mais également les bactéries ainsi que de nombreux virus. L’émollient quant à lui va garantir l’état de la peau de la personne qui utilise le gel hydro alcoolique. Pour ce qui est de l’antiseptique, ce dernier n’est que parfois visible dans la composition du gel hydro alcoolique. 

L’application du gel hydro alcoolique

Un gel hydro alcoolique comme Kleengel est un gel hydro alcoolique de fabrication 100% française. De plus, c’est le genre de produits avec des agents apaisants pour ne pas dessécher les mains de ceux qui les utilisent. Précision, le gel hydro alcoolique peut être utilisé sur le long terme, bien qu’ils soient surtout préconisés dans le cadre d’une épidémie. En ce qui concerne l’application pratique du gel hydro alcoolique, il faut le verser dans le creux de la main qui est sèche et puis commencer par frictionner paume contre paume puis le dos de la main, entre les doigts, la pulpe des doigts et ainsi de suite.  Il ne faut pas rincer le gel hydro alcoolique, et pour ce qui est de la friction, elle doit durer au minimum 30 secondes. Pour ce qui est de la fréquence d’utilisation, il est conseillé d’utiliser le gel hydro alcoolique autant que cela est nécessaire. 

Les erreurs à ne pas commettre avec du gel hydro alcoolique

Il existe des erreurs à ne pas commettre lors de l’usage d’un gel hydro alcoolique. Il est donc important de respecter le temps de friction, lorsque ce dernier est insuffisant, le gel hydro alcoolique ne peut produire les effets désirés et détruire les bactéries et virus. Il est également interdit de faire usage de gel hydro alcoolique sur des mains humides. En plus de la méthode de friction déjà évoquée, il est conseillé d’insister sur les ongles lors de l’usage du gel hydro alcoolique.  Il est conseillé de se rendre dans une pharmacie en général pour se procurer le gel hydro alcoolique. Concernant les prix, il doit varier entre un euro à une dizaine d’euros selon l’unité du flacon.

Catégories
Non classé

Porte de garage : comment la choisir ?

La porte de garage est aussi importante que la porte d’entrée aujourd’hui. Mieux encore, on ne le voit généralement que sur le devant. Par conséquent, il doit être beau, pratique, sûr et surtout efficace thermiquement.La porte de garage qui a longtemps été classée comme une fonction simple et pratique n’est plus cachée ! Par conséquent, il est préférable de prendre soin de son apparence, car elle peut se montrer et participer à l’esthétique globale de la maison de la même manière que les autres menuisiers. Le rectangle blanc lisse et uniforme qui se ressemble doit être terminé !

Choisissez votre porte de garage : quelle ouverture ?

En fonction de la topographie du lieu et des contraintes liées au terrain, différents problèmes peuvent survenir. Par conséquent, la première chose à considérer est l’ouverture. En effet, comme certains types de systèmes d’ouverture ne peuvent pas s’adapter à certains matériaux, les types d’ouverture limiteront grandement le choix des portes de garage. Par conséquent, veuillez d’abord déterminer le type d’ouverture en fonction des caractéristiques de votre garage.Les portes de garage basculantes sont idéales pour les grands garages et les portes de garage électriques. Pour les garages de petite surface, si vous souhaitez une isolation, il est préférable d’utiliser des portes de garage segmentées. Les portes de garage roulantes permettent également de gagner beaucoup de place, d’optimiser l’isolation thermique et de réaliser la motorisation. Notez que les enroulements ne conviennent pas à tous les matériaux. Les portes de garage à charnières (ou françaises) sont généralement d’un bon rapport qualité-prix et peuvent être motorisées, mais elles ont besoin de suffisamment d’espace pour s’ouvrir. Veuillez contacter une entreprise porte d’entrée pour avoir plus d’information sur la porte d’entrée de garage.

L’isolation n’est généralement pas très efficace. Les portes de garage pliantes économisent beaucoup de place, bien que le budget soit modéré, elles ne sont pas adaptées à la motorisation et ne peuvent être isolées que très modérément. Pour ce type d’ouverture, il vaut mieux éviter le premier prix.Par conséquent, certaines portes de garage haut de gamme en bois ou en PVC sont plus chères que certains modèles de portes de garage en aluminium.

Choisir une porte de garage : quel matériau ?

Les matériaux disponibles pour les conceptions de portes de garage modernes répondent à différentes normes et styles. Pour choisir la bonne porte de garage, les caractéristiques de chaque matériau doivent être étudiées.Le bois et le PVC sont généralement les meilleurs matériaux du marché. Les portes de garage en bois nécessitent un entretien, mais peuvent être peintes et personnalisées. Le PVC est très facile à entretenir, mais il manquera de cotations décoratives à des prix inférieurs. Les portes de garage en aluminium et en acier font partie du produit de milieu de gamme. Ils conviennent parfaitement aux solutions électriques. Si le prix de certains matériaux (comme l’aluminium) est à la limite supérieure du budget, le prix de la porte de garage dépend généralement du niveau du produit.

Catégories
Non classé

Les tunnels de ventes : l’arme incontournable pour booster les ventes

Développer son entreprise sur internet demande de la technique, du savoir-faire mais surtout appliquer la bonne stratégie. Peu importe si vous êtes dans l’e-commerce, dans le dropshipping, une entreprise B2B ou dans d’autres secteurs, ces 3 principes seront toujours de vigueur. Toutefois, il existe une technique qui sort du lot. Son nom : les tunnels de ventes. En effet, optimiser son tunnel de vente permet de vendre avec une facilité déconcertante. Vous voulez booster vos ventes ? Découvrez une arme incontournable, découvrez les tunnels de ventes.

Qu’est ce que les tunnels de ventes ?

Le tunnel de vente correspond au processus de suivi de la progression d’une vente, de l’obtention des coordonnées de base à la conclusion d’une nouvelle vente. En gros, c’est une stratégie qui vise à transformer un prospect en client, en maximisant la marge réalisée via une série d’offres.

Bien que le tunnel de vente soit une mauvaise traduction du terme anglais « sales funnels », il ne faut pas confondre tunnel de vente et entonnoir de vente. La différence est assez importante entre les deux.  L’un vise à conversion de prospect et l’autre est plutôt centré sur l’amélioration du panier moyen des clients. Une petite nuance.

L’intérêt du tunnel de vente

Le premier objectif du tunnel de vente est de faire une vente. Le principe est simple : le visiteur entre dans ce tunnel, il passe par différents processus et il sort soit en tant que client soit en tant que prospect. Il ne s’agit pas simplement d’amener les visiteurs à l’entrée de ce tunnel pour générer des plus-values mais les guider tout le long pour les convertir.

Ce qui est avantageux avec le tunnel de vente, c’est que cette étape reste inchangée peu importe votre secteur d’activité ou bien la plateforme que vous utilisez. Toutefois, les plateformes comme ClickFunnels, Shopify ou WordPress présente quand même des avantages majeurs au niveau de la création du tunnel. Entre autres, avec ClickFunnels, vous pouvez créer des tunnels de ventes automatiques optimisés pour convertir tous vos visiteurs. Une énorme opportunité pour toutes entreprises.

Le principe du tunnel de vente

Les principes du tunnel de vente ne se résument pas à une simple conversion. En effet, il faut également gagner leur confiance, susciter leurs intérêts, les inciter à acheter, etc. Pour vous donner une aperçue voici le principe essentiel d’un tunnel de vente.

Attirer les prospects

L’objectif de cette étape est de gagner un maximum de prospects. Ces prospects sont généralement des contacts qui ont besoin d’une demande particulière par laquelle vous répondez. Pour cela, vous devez faire du marketing de contenu, Lancer une campagne d’e-mailing, faire du marketing sur les réseaux sociaux, etc.

Susciter l’intérêt

Après avoir attiré vos prospects, il est grand temps de susciter leur intérêt à votre offre.  Attiser leurs esprits de curiosité en proposant une solution à leurs problèmes, une réponse à leurs questions. À ce stade, le nombre de prospects commence à diminuer mais les chances de conversion sont plus élevées.

Proposer des offres

Vous avez répondu à toutes les questions de vos prospects, ils ont plus d’informations sur votre entreprise, votre activité. Si ces étapes sont franchies, il vous reste à proposer vos offres de vente. Pour cela, vous devez recourir à une approche plus subtile et proposer diverses altératives dans le cas où votre offre principale n’intéresse pas vos prospects.

Inciter à l’action

La conclusion du tunnel de vente est d’amener vos prospects à effectuer une action. Dans ce cas précis, il s’agit d’une vente ou d’une adhésion à un service. En théorie, ces étapes sont simples à dire mais côté réalisation, il faut une certaine expérience.

Le tunnel de vente : une arme très puissante

Le tunnel de vente est incontestablement une arme très puissante pour développer les ventes d’une manière efficace et pertinente. Saviez-vous l’optimisation des tunnels de ventes convertit plus de clients par rapport à d’autres approches ? En effet, cette stratégie marketing est la meilleure manière de perfectionner votre activité en ligne. Toutefois, entreprendre cette technique requière un savoir-faire immense, une compétence approfondie et surtout les bons outils.

Les tunnels de vente sont une stratégie privilégiée par les experts du marketing. Sa réputation n’a pas d’égal que son efficacité. Mais pour améliorer vos ventes de manière constante et de manière performante, utilisez Clickfunnels, le meilleur outil de création et d’optimisation de tunnel de vente. Vous pouvez également associer différentes stratégies pour des résultats plus convaincants.

Catégories
Non classé

Comment cultiver le cannabis à l’extérieur ?

La culture du cannabis est une expérience amusante et enrichissante, mais elle est aussi un défi et demande un certain temps et de l’argent. Pour un premier cultivateur aux ressources limitées, la culture en intérieur est probablement trop coûteuse.

La bonne nouvelle, c’est qu’un petit jardin d’extérieur peut produire beaucoup de cannabis de qualité sans grand investissement monétaire. Si vous avez accès à un endroit ensoleillé dans une cour privée ou même à un balcon, une terrasse ou un toit, vous pouvez cultiver du cannabis avec succès.

Ce guide de la culture en extérieur passe en revue les différents facteurs à prendre en compte pour cultiver des graines de cannabis régulières en extérieur.

Tenir compte du climat

Il est essentiel de bien comprendre le climat de la région où vous allez cultiver vos graines de cannabis régulières. Le cannabis est très adaptable à diverses conditions, mais il est sensible aux conditions climatiques extrêmes.

Des températures soutenues au-dessus de 86°F entraîneront l’arrêt de la croissance de vos plantes, tandis que des températures continues inférieures à 55°F peuvent causer des dommages et un rabougrissement des plantes, voire leur mort.

Des pluies abondantes et des vents violents peuvent causer des dommages physiques aux plantes et réduire les rendements, et une humidité excessive peut entraîner des moisissures et de l’oïdium, en particulier pendant la phase de floraison.

Outre les conditions météorologiques, vous devez comprendre comment la longueur des journées change au fil des saisons dans votre région. Par exemple, à 32° de latitude nord (San Diego), vous aurez un peu plus de 14 heures de lumière du jour au solstice d’été (le jour le plus long de l’année), tandis qu’à 47° de latitude nord (Seattle), vous aurez environ 16 heures de lumière du jour le même jour.

Choisissez un espace pour votre culture en plein air

Le choix d’un espace pour votre culture en extérieur est l’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre.

Vos plants de cannabis doivent recevoir autant de lumière directe que possible, idéalement à midi, lorsque la qualité de la lumière est la meilleure pour la bonne pousse des graines de cannabis régulières. À mesure que la saison change et que l’automne approche, vos plantes recevront de moins en moins de lumière du soleil tout au long de la journée, ce qui déclenchera la phase de floraison.

Avoir une brise constante est bon pour vos plantes, et surtout dans les climats chauds. Mais si vous vivez dans une région où les vents sont très forts, envisagez de planter près d’une sorte de brise-vent, comme un mur, une clôture ou un grand arbuste.

Enfin, vous voudrez prendre en considération la vie privée et la sécurité. Beaucoup de gens veulent cacher leur jardin à leurs voisins qui les jugent et aux voleurs potentiels. Les clôtures hautes et les grands arbustes ou arbres sont votre meilleur atout, à moins que vous ne viviez dans un endroit isolé.

Décider de la génétique du cannabis

Le succès de votre culture de cannabis en extérieur dépendra également du choix de la bonne variété à cultiver en fonction de votre climat et de votre emplacement. Si vous vivez dans une région où la culture du cannabis a déjà été pratiquée, il y a de fortes chances que de nombreuses variétés y poussent avec succès, certaines ayant même été sélectionnées spécifiquement pour votre climat.

Disposer d’engrais

Les plantes de cannabis ont besoin d’une grande quantité de nutriments tout au long de leur cycle de vie, principalement sous forme d’azote, de phosphore et de potassium. La façon dont vous choisissez de les nourrir dépend de la composition du sol et de vos propres méthodes.

Les engrais commerciaux destinés aux jardiniers amateurs peuvent être utilisés si vous avez une bonne compréhension de leur fonctionnement et des besoins de vos plantes. Mais les jardiniers débutants voudront peut-être éviter ces engrais, en particulier les engrais granulaires à longue durée de vie.

Choisir vos conteneurs

Vous devrez peut-être mettre toutes vos plantes dans des conteneurs si vous ne disposez pas d’une bonne terre. De plus, si vous n’êtes pas en mesure d’effectuer les travaux lourds nécessaires pour creuser des trous et amender la terre, les conteneurs peuvent être le seul moyen pour vous de cultiver votre propre cannabis à l’extérieur.

Si vous ne disposez pas d’une parcelle de terre appropriée pour faire un jardin, les conteneurs peuvent être placés sur des terrasses, des patios, des toits et bien d’autres endroits. Si nécessaire, vous pouvez les déplacer pendant la journée pour profiter du soleil ou pour les protéger de la chaleur ou du vent excessifs.

Donnez de l’eau à vos plantes de cannabis

Si les jardins de cannabis en plein air ont l’avantage d’utiliser la pluie et les eaux souterraines, vous devrez très probablement arroser vos plantes fréquemment, surtout pendant les mois chauds de l’été. Certaines plantes de cannabis géantes peuvent utiliser jusqu’à 10 gallons d’eau par jour par temps chaud.

Protégez vos plantes de cannabis

Sans la possibilité de contrôler l’environnement aussi facilement qu’à l’intérieur, les cultivateurs de cannabis en extérieur doivent protéger leurs plantes des tempêtes et autres événements météorologiques qui pourraient endommager ou même tuer les plantes.

Changements de température

Les températures inférieures à 40°F peuvent rapidement endommager la plupart des variétés de cannabis. Si vous vivez dans un climat où les gelées de fin de printemps ou de début d’automne sont fréquentes, essayez d’utiliser une serre ou une autre enceinte protectrice.

Pluie

Bien qu’elle soit utile pour l’arrosage de votre jardin, la pluie est généralement considérée comme une nuisance par les cultivateurs de cannabis. Elle peut gravement endommager vos cultures et provoquer des moisissures. Vous ne voulez surtout pas qu’il pleuve sur vos plantes de cannabis pendant la floraison.

Ravageurs

Protéger votre jardin de cannabis des parasites peut être difficile. Selon l’endroit où vous vivez, vous devrez peut-être tenir à distance les gros animaux comme les cerfs en construisant une clôture autour de votre culture.