Catégories
High-tech

Externalisation administrative : zoom sur ses avantages et ses inconvénients !

À partir d’un certain seuil d’activité ou pour se recentrer sur leur core business et booster leur performance, certaines entreprises souhaitent recourir à l’externalisation. Quels sont les avantages de cette opération ? Qu’en est-il de l’internalisation ? Comment mener à bien la sous-traitance de votre activité ? 

Qu’est-ce que l’externalisation ? Définition !

L’externalisation, aussi connue sous l’appellation d’outsourcing ou de sous-traitance, est le fait de transférer une activité de son entreprise à une société externe spécialisée. Ce transfert de compétence permet au donneur d’ordre de se recentrer sur son cœur de métier et de bénéficier d’une souplesse opérationnelle.

Ainsi, l’externalisation consiste à recourir aux services d’un prestataire externe qui prendront en charge vos processus métiers. Concrètement et de manière généralisée, cela signifie pour l’entreprise donneuse d’ordre moins de ressources humaines et matérielles, et donc, une optimisation de l’efficacité et de la productivité.

Externalisation : quels avantages ?

Il existe de nombreux avantages de l’externalisation. En déléguant ses processus métiers à un spécialiste qui sera certainement plus efficace, l’entreprise pourra se focaliser sur son activité principale.

Parmi les atouts de la sous-traitance, on peut notamment citer :

1) La réduction des risques pour votre entreprise

En effet, de nombreux éléments ne sont plus à votre charge comme :

  • L’entretien et l’achat de ressources matérielles
  • Le recrutement de personnel
  • La formation des collaborateurs
  • La gestion de la comptabilité
  • Le remaniement des effectifs selon les pics d’activité

2) Focus sur son cœur d’activité

Une entreprise a pour principal objectif de gagner en performance. Or, les opérations administratives et sans valeur ajoutée prennent parfois le dessus, ce qui freine l’entreprise dans sa course à la croissance. L’externalisation permet aux entreprises de se décharger de ses tâches chronophages afin de se concentrer sur leur croissance.

03) Bénéfices financiers

Parmi les avantages de l’externalisation, on peut également citer le contrôle des coûts :

  • Réduction des coûts opérationnels : allègement de la masse salariale et des charges sociales
  • Perte de l’image de l’entreprise
  • Perte de confidentialité
  • Perte de la qualité de services (si l’on fait appel à un prestataire non expérimenté)
  • Risque de mésentente entre l’entreprise et le prestataire
  1. Comment réussir son projet d’externalisation ?

Si une entreprise souhaite mener à bien un processus d’externalisation, la première chose à faire est d’établir une feuille de route. En d’autres termes, il vous faudra définir vos objectifs. Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Comparez les coûts de l’externalisation et de l’internalisation des activités : les coûts fixes et comptables.
  • Estimez le coût de transition de l’activité.
  • Comparez la réputation et les prix proposés par les prestataires externes.
  • Assurez-vous d’instaurer une relation de confiance avec le prestataire externe.

Externalisation ou internalisation ?

Vous connaissez désormais les avantages et les inconvénients de l’externalisation. Cependant, si vous êtes encore réticents à l’idée d’externaliser, vous pouvez toujours internaliser vos processus métiers. Bien que cette solution soit plus couteuse, elle présente certains atouts !

  • Meilleure maîtrise des productions
  • Meilleur contrôle de la qualité des opérations
  • Sécurisation des données
  • Autonomie et indépendance
  • Meilleure réactivité (absence de délai de traitement et d’attente)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *