Catégories
Immobilier

Les Français galèrent pour le déplacement dans leur région

C’est l’évènement le plus important de l’histoire des Français, la grève des prestataires de transport dans toute la région. Depuis le mois de décembre dernier, une mobilité importante a déclenché pour rétablir particulièrement comme la réforme des retraites. De ce fait, tous les prestataires de transports ne sont plus en mesure de bien fonctionner comme il se doit depuis ce mois.

 En fait, cette grève persiste à gâcher les déplacements des nombreux Franciliens. En effet, l’ensemble du réseau est assurément affecté. Autrement dit, il n’y a que quelques trains qui circulent voire aucun train pendant les heures creuses ; des quais bondés et des rames saturées à l’heure de pointe.

Concernant le taxi 77, ils trouvent des difficultés en ce qui concerne leur rentabilité, c’est pourquoi ils font tout leur possible pour en procurer une qualité de service impeccable et pour satisfaire leur client au maximum. Ce qui les mène à envisager une hausse de la demande de 20 % à Paris.

Bref, ce problème se manifeste dans la région de France auquel douze millions de personnes y demeurent. Toutes les informations nécessaires sur cet article.

La riposte des taxis et des VTC

Pour le taxi 77, la rénovation continuelle de congestion provoque des embouteillages pendant les heures de pointe. Cela a un impact sur la rentabilité de leur activité qui va se traduire par la hausse de prix du transport pour la clientèle à distance égale. Actuellement, presque la moitié des prestataires de taxi ne fait qu’attendre ses clients ; en plus, sa vitesse est en moyenne de dix-sept kilomètres par heure.

De leur côté, les VTC sont des agences possédant un parc véhicule privé pour réaliser le déplacement de ses clients. Dans la pratique, ils adoptent une application pour venir chercher ses clients. On leur a interdit de récupérer des clients au cours d’une course, ou encore dans les lieux qui sont uniquement réservés aux taxis. C’est uniquement à partir de l’utilisation de cette application et la réservation en ligne qu’ils peuvent réaliser une course.

Le problème est que le système législatif n’est pas d’accord à ces conditions et il génère même une concurrence déloyale sur la pratique tarifaire. En ce qui concerne les conditions de productions, les prestataires de taxi se contractent sur le long terme pour payer leur licence et leur autorisation de stationnement, précisément dans les 230 000 euros environ. Par ailleurs, ils sont aussi tenus de payer une taxe de stationnement tous les trois mois, soit 18 euros. Tandis que les VTC, eux, ils paient simplement un simple cout de licence dérisoire et une simple note récente de préfet de police. De même sur la pratique tarifaire, les VTC sont complètement libres d’établir leur prix. Alors que les taxis sont soumis aux règles imposées par la préfecture.

L’impact de la grève sur le plan économique

Le blocage et la grève des transports n’entravent pas uniquement les Français et les employés à paris. En fait, cela affecte aussi le plan économique du pays notamment le secteur tourisme. Entre audace et inattendus, les touristes sont obligés de composer avec les transports pétris.

À part le nombre de rames affaibli circulant dans la destination de Roissy ou d’Orly, on trouve aussi les problèmes des tarifs des VTC et les problèmes de disponibilités des taxis. On peut dire que c’est un évènement social très embrouillé pour se déplacer en ville.

En revanche, la direction des syndicats des transports a averti les passagers de ne pas saisir les transports communs. La solution la plus sûre et la plus priorisée sera donc toujours le taxi 77 malgré ces problèmes. Elle constitue une option alternative pour tout déplacement.

L’impact de la grève pour les entreprises et ses employés

Actuellement, on peut dire que la grève a duré plus longtemps que l’on a imaginé. En plus des problèmes cités en haut, la grève touche aussi les entreprises et ses employés. À paris, cette grève leur a couté dans les 240 euros selon les sondages faits.

 Depuis le début de ce mouvement contre la réforme des retraites, plusieurs sociétés sont déterminées à aider leurs employés dans les problèmes de transports. Entre autres, elles présentent des options alternatives telles que le financement de la moitié de la dépense des transports de ces employés. Notamment, il fait appel aux covoiturages ; les transports alternatifs comme le taxi 77 ; la coworking, ; ou les VTC…

En ce qui concerne la mise en œuvre de leur travail, les chiffres affichent que 60 % de ces sociétés ont choisi le télétravail, notamment un jour et demi par semaine. Et presque la moitié d’entre eux ont modifié leurs horaires de travail. En plus, les 58 % d’entre eux retardent aussi leur réunion qui est attendue à l’extérieur dans leur lieu de travail.

L’impact de la grève sur toute la région

En mi- mois de janvier, plusieurs régions réseau urbain sont affectées par ce mouvement à travers la France. Certaines villes sont beaucoup plus affectées que d’autres. Il y en a même des réseaux qui disent que plus il y a beaucoup de grévistes, plus il y a peu d’offres de services. En parlant de ville, voici quelques villes qui sont vraiment affectées par cette grève : le très grand arc méditerranéen ; bordeaux ; Avignon ; Toulouse ; Nice.

Dans la plupart des réseaux affectés, ils ont privilégié les trams et les métros lorsqu’ils existent. Dans ce cas, ce sont principalement les lignes de bus qui sont troublées. Par contre, le taxi 77 y met aussi leur sien. Ils acquièrent même de 80 % de réservations pendant une journée. Ils continuent toujours à être la solution idéale pour se déplacer.

En résumé, les antagonistes pour le projet de réforme de retraite sont toujours aussi entreprenants. Plusieurs choses sont affectées par ce mouvement. L’économie, les secteurs de transports (taxi, VTC, transports en commun), les sociétés sont tous affectés par cette grève. Un évènement qui va marquer l’histoire des Franciliens et qui risque de devenir encore plus compliqué, car plusieurs réseaux sont dérangés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *